ampère


ampère

ampère [ ɑ̃pɛr ] n. m.
• 1865; de Ampère, nom d'un physicien
Unité d'intensité des courants électriques, qui correspond à un écoulement de un coulomb par seconde dans un conducteur (symb. A). Ampère par mètre (symb. A/m) :unité d'intensité de champ magnétique.

ampère nom masculin (de Ampère, nom propre) Unité de mesure SI d'intensité de courant électrique (symbole A) équivalant à l'intensité d'un courant constant qui, maintenu dans deux conducteurs parallèles, rectilignes, de longueur infinie, de section circulaire négligeable et placés à une distance de 1 mètre l'un de l'autre dans le vide, produit entre ces conducteurs une force de 2.10−7N°m. [L'ampère est l'une des sept unités de base du Système international d'unités (SI).] Unité SI de force magnétomotrice et de différence de potentiel magnétique (symbole A), égale à la force magnétomotrice produite le long d'une courbe fermée quelconque qui entoure une seule fois un conducteur parcouru par un courant électrique de 1 ampère. ● ampère (expressions) nom masculin (de Ampère, nom propre) Ampère par mètre, unité SI de champ magnétique (symbole A°m), équivalant au champ magnétique produit dans le vide le long d'un cercle de 1 mètre de circonférence par un courant de 1 ampère maintenu dans un conducteur rectiligne, infini, de section circulaire négligeable, formant l'axe du cercle considéré.

Ampère
n. m. ELECTR Unité d'intensité des courants électriques (symbole A).
————————
Ampère
(André Marie) (1775 - 1836) physicien et mathématicien français. Il étudia l'action des courants électriques sur les aimants et l'action mutuelle des courants, créant ainsi l'électrodynamique.

⇒AMPÈRE, subst. masc.
PHYS. Unité d'intensité des courants électriques :
1. ... quand je dirai : il règne dans ce circuit un courant de tant d'ampères, cela voudra dire : si j'adapte à ce circuit tel galvanomètre je verrai le spot venir à la division A ...
H. POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 228.
P. méton. :
2. Tout le monde prend le train et l'autobus, et ces transports travaillent à perte, ce qui devrait nous rappeler que ces beaux ressorts sont finalement remontés à la main, et que la dépense musculaire exigée croît avec la puissance produite, et peut-être même plus vite. Admirables chevaux, de vapeur, d'essence et d'ampères : mais c'est la bride qui nous ruine.
ALAIN, Propos, 1930, p. 954.
Ampère-heure. Quantité d'électricité transportée en une heure par un courant d'un ampère (équivaut à 3 600 coulombs).
DÉR. Ampérage, subst. masc. Intensité d'un courant électrique (selon Lar. encyclop. et QUILLET 1965, le terme serait impropre); synon. intensité. Ampérien, subst. masc. ,,Nom désignant soit un petit aimant, soit une boucle de courant, objets élémentaires équivalents dans l'étude des champs électromagnétiques.`` (Lar. encyclop.); cf. Le Journal de physique et le Radium, 1929, p. 290D.
Prononc. :[]. PASSY 1914 transcrit ['] mi-long. Dér. Ampérage : [].
Étymol. ET HIST. — 1865 phys. (LITTRÉ-ROBIN : Ampère [...] En électricité, unité pratique d'intensité de courant. Un ampère répond à une force électro-motrice de 1 volt, développée dans un circuit qui a 1 ohm de résistance).
Du nom du physicien fr. Ampère (1775-1836).
Ampérage, 1932 Catal. d'instruments de lab. [Prolabo]; ampérien, 1929, supra.
STAT. — Fréq. abs. litt. :3.
BBG. — ARNAUD 1966. — BARB.-CAD. 1963. — COLAS-CAB. 1968. — DUB. Dér. 1962, p. 22. — DUVAL 1959. — Électron. 1963-64. — FRANCK 1875. — FROMH.-KING 1968. — LAITIER 1969. — Lar. mén. 1926. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. Biol. t. 1 1970. — PIR. 1964. — PRIVAT-FOC. 1870. — REY-COTTEZ 1968, t. 36, p. 333. — Sc. 1962. — SIZ. 1968. — UV.-CHAPMAN 1956.

ampère [ɑ̃pɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1865; de Ampère, physicien.
Sc. et cour. Unité de mesure de l'intensité du courant électrique et de la force magnétomotrice, appartenant au système international. (symb. : A).
Ampère par mètre (symb. : A/m) : unité d'intensité de champ magnétique.
0 Il y a bien de la différence sous ce rapport entre les langues parfaites que l'on invente d'après la nature des objets, ampère, volt, ohm, et les langages populaires, qui ont bien plus d'égard à la nature humaine, c'est-à-dire aux difficultés réelles que rencontre tout homme qui s'interroge.
Alain, Du langage, in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 306.
DÉR. et COMP. Ampérage. Ampère-heure, ampèremètre. Micro-ampère.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AMPÈRE (A.-M.) — Dans l’effort continu de l’homme pour dominer la matière, capter son énergie, interpréter ses manifestations et les utiliser, des noms illustres émergent à qui nous sommes redevables de toute cette transformation. Dans la multitude de savants,… …   Encyclopédie Universelle

  • Ampere — Ampère Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ampère peut désigner : André Marie Ampère (1775 1836), physicien français. Son nom a été donné à : l’ampère, unité SI d’intensité d’un… …   Wikipédia en Français

  • Ampere —     André Marie Ampère     † Catholic Encyclopedia ► André Marie Ampère     Physicist and mathematician, b. 22 January, 1775, at Lyons, France; d. at Marseilles, 10 June, 1836. His father was a prosperous and educated merchant, his mother… …   Catholic encyclopedia

  • Ampère — can refer to: *Ampère (car) *Ampere (unit) *André Marie Ampère, one of the main discoverers of electromagnetism *Ampere (band) …   Wikipedia

  • Ampère — ampere (de «A. M. Ampère», físico francés) m. Fís. Amperio, en la nomenclatura internacional. * * * ampere. (De A. M. Ampère, 1775 1836, matemático y físico francés). m. Fís. amperio. * * * …   Enciclopedia Universal

  • Ampère — (Париж,Франция) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 102 Avenue de Villiers, 17 й округ …   Каталог отелей

  • Ampère — (spr. angpǟr ), 1) André Marie, Physiker und Mathematiker, geb. 22. Jan. 1775 in Lyon, gest. 10. Juni 1836 in Marseille, studierte Chemie und Physik, erhielt 1801 eine Professur in Bourg, ging von dort nach Lyon und 1805 nach Paris und ward 1809… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • ampere — (de «A. M. Ampère», físico francés) m. Fís. Amperio, en la nomenclatura internacional. * * * ampere. (De A. M. Ampère, 1775 1836, matemático y físico francés). m. Fís. amperio. * * * ► masculino METR …   Enciclopedia Universal

  • ampere — (n.) 1881, the current that one volt can send through one ohm, from Fr. ampère, named for French physicist André Marie Ampère (1775 1836). Shortened form amp is attested from 1886 …   Etymology dictionary

  • Ampere — Am p[ e]re ([aum]N p[^a]r ), Ampere Am*pere ([a^]m*p[=a]r ), n. [From the name of a French electrician.] (Elec.) The unit of electric current; defined by the International Electrical Congress in 1893 and by U. S. Statute as, one tenth of the unit …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.